Après vous avoir présenté les cleanwalks, la plantation d’arbres et la permaculture, nous voici dans le quatrième volet de notre Série « Semaine Européenne du Développement Durable ». Nous vous présentons aujourd’hui nos ateliers zéro-déchet.
24.9.2020

Série Semaine Européenne du Développement Durable : Les ateliers zéro-déchet (4/5)

Après vous avoir présenté les cleanwalks, la plantation d'arbres et la permaculture, nous voici dans le quatrième volet de notre Série "Semaine Européenne du Développement Durable". Nous vous présentons aujourd'hui nos ateliers zéro-déchet.

Pourquoi le zéro-déchet ?

"Le meilleur déchet est celui qu'on ne produit pas" a-t-on coutume d'entendre. C'est sur cet adage que de plus en plus d'initiatives zéro-déchet se sont développées au cours des dernières années. Au cours des dernières semaines nous avons déjà exploré les bonnes pratiques mises en place à Roubaix et Ljubljana, villes championnes du zéro-déchet. De nombreuses autres villes veulent maintenant s'en inspirer. C'est par exemple le cas de Philadelphie, qui souhaite ne plus utiliser de décharges pour ses déchets d'ici 2035.

Le principal problème lié aux déchets de la vie quotidienne est la quantité de plastique générée. Aujourd'hui, plus de 10 tonnes de plastiques sont produites chaque seconde dans le monde, le tout avec un taux de recyclage de seulement 9% [1]. L'immense majorité du plastique finit dans les décharges, les océans ou les canalisations. De plus, les déchets plastiques mettent des milliers d'années à se décomposer. "Fléau indestructible, tout le plastique produit depuis son invention existe encore, et continue à polluer." résume Lyne Morissette, professeure associée à l'Institut des sciences de la mer du Québec. Le plastique ne fait donc que s'accumuler sur terre et en mer.

L'accumulation du plastique est particulièrement néfaste en mer. Avec 1,6 million de kilomètres carrés de détritus marins, ce sont des multitudes de particules plastiques que sont ingurgitées par les animaux et qui finissent par entrer dans notre chaîne alimentaire [1]. Et cela n'est pas près de s'arrêter : selon une étude réalisée par la fondation Ellen MacArthur et soutenue par McKinsey il y aura plus de plastique en poids dans l'océan en 2050 que de poisson.

ODD 12 & 14

Participer à un atelier zéro-déchet permet de s'engager pour la réalisation des ODD 12 et 14 concernant la consommation et production responsables ainsi que la préservation des océans.

L'Océan, qui produit actuellement 50% de l'oxygène sur Terre [1], est en train de crouler sous la pollution. Et plus il y a de déchets, moins l'Océan est efficace dans sa production d'oxygène. Or, 80% des déchets des océans proviennent du continent et 75% des déchets marins sont du plastique [2], le plus souvent liés au suremballage, aux bouteilles et surtout aux sacs plastiques. Avoir un mode de consommation zéro-déchet en réduisant le plus possible la production de déchets, c'est donc être responsable mais aussi préserver la vie aquatique.

(Source : Ifremer)

Et si vous aussi vous adoptiez les gestes zéro-déchet ? Avec Lakaa, nous vous proposons de prendre part à de tels ateliers avec votre entreprise. Notre but : vous faire adopter ces gestes zéro-déchet aussi bien dans votre quotidien sur sur votre lieu de travail. Pour plus d'information, rendez-vous ici.

Sources :

[1] Organisation des Nations Unies

[2] Ministère de la Transition écologique

Autres articles

Voir plus

Découvrez nos webinars

x

Vous souhaitez être contacté ?

Entrez votre adresse e-mail ou votre numéro de téléphone, nous vous recontactons rapidement pour vous donner plus d'informations.

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Votre demande a été envoyée !

x

Nous vous recontactons dans les 24h
pour échanger sur vos besoins

A bientôt !